Uncategorized

Comment bien entretenir et nettoyer son moulin à café ?

Le moulin à café est un appareil de grande utilité domestique. Et comme tout appareil, il a besoin lui aussi d’être bien entretenu. L’entretien du moulin à café est une tâche simple, mais délicate qui fait appel à beaucoup de soin et à une bonne maîtrise. Nous vous conseillons donc de bien lire les astuces contenues dans cet  article avant de vous y lancer.

Quand nettoyer le moulin à café ?

L’utilisation du moulin à café est assez plaisante, mais son nettoyage ne se fait pas par plaisir. Il ne faut le faire que lorsque c’est vraiment nécessaire au risque d’endommager inutilement l’appareil. En effet, le nettoyage du moulin à café s’impose lorsque :

  • Le moulin devient plus lent. À vrai dire, les performances du moulin diminuent avec le temps. Cela est dû aux amas de résidus qui proviennent le plus souvent des cafés huileux. Il faut donc nettoyer ces résidus et rendre votre moulin aussi efficace qu’au premier jour.
  • Quelqu’un s’est introduit dans votre cuisine et a moulu du café aromatisé avec votre moulin alors qu’il n’est pas fait pour ça, ou c’est vous-même qui par erreur l’avez fait. Dans ce cas, un nettoyage s’impose.
  • Vous moulez du café trop régulièrement, et les dernières fois que vous l’avez fait, votre café moulu ressemble beaucoup plus à du gloubi-boulga.

Pourquoi nettoyer le moulin à café

Le moulin à café est un appareil doté d’un mécanisme performant. Mais il est aussi fragile sous certains angles, notamment lorsqu’il n’est pas bien entretenu. Il est alors indispensable de nettoyer assez soigneusement votre appareil lorsqu’il en a besoin. Même cette idée semble incontestable, il faut avancer d’autres raisons pertinentes de bien entretenir votre moulin à café.

Réduire les risques d’incidents : l’un des plus grands risques liés à l’utilisation des moulins à café est la surtension. Celle-ci peut provoquer des pannes sur l’appareil, mais aussi des dégâts sur votre réseau électrique. Tout part des résidus de café moulu qui s’entassent dans le moulin. Plus ces résidus s’entassent, plus l’appareil devra forcer pour mener à bien sa mission. En faisant plus d’effort que de raison, il surchauffe et déclenche une panne électrique avec des dégâts pour le moins minimes.

Prolonger la durée de vie de l’appareil : même s’il semble paradoxal d’affirmer que bien entretenir le moulin à café prolonge sa durée de vie, cette idée n’est pas absurde ; elle est à démontrer. En effet, le moulin à café dans son fonctionnement provoque de la poussière qui vient encrasser le mécanisme. Et lorsque l’amoncellement de poussière devient trop important, cela abîme l’équipement et le vulnérabilise. Logiquement, il finira par vous lâcher.

Obtenir un café toujours parfait : le café est un aliment qui perd très vite sa puissance aromatique lorsqu’il est laissé au contact de l’air. Lorsque vous nettoyez régulièrement votre moulin à café, vous faites partir les résidus issus des anciennes moutures. Ainsi, lorsque vous moudrez à nouveau du café, celui-ci ne sera pas mélangé à un autre café. Et vous bénéficierez chaque fois de la meilleure richesse aromatique qui soit.

Avec quoi nettoyer le moulin à café ?

Il existe une panoplie de solutions auxquelles vous pouvez recourir pour nettoyer votre moulin à café. Parmi elles, le plus efficace est le riz cru. Son efficacité dans cette tâche tient à plus d’une raison. D’abord, il nettoie l’huile à café qui s’accumule dans le réservoir. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il prend une couleur foncée quand on le fait passer par le moulin pendant le nettoyage. Ensuite, grâce à ses stries, il a la propriété d’aiguiser la lame de votre appareil. Ce mécanisme a lieu lors des multiples passages du riz autour de la lame. Il est à remarquer que la lame du moulin est débarrassée de toute rouille et devient comme neuve après chaque nettoyage.

Comment nettoyer le moulin à café ?

Le nettoyage du moulin à café passe par plusieurs étapes. On les classe généralement en 5 grandes étapes (à respecter avec soin).

Le broyage du riz avec le moulin à café

Cette étape consiste à verser du riz non cuit dans le réservoir du moulin. Ensuite, faites tourner la machine. Le résultat de la première mouture du riz aura une couleur sombre semblable à celle du poivre. Il faudra reprendre cette opération jusqu’à ce que le riz ressorte blanc comme du kaolin. Ensuite, vous pouvez jeter le riz et passer à l’étape suivante. Toutefois, il est à noter que le riz industriel est déconseillé pour cette opération, car il contient parfois des cailloux qui peuvent endommager votre appareil.

Le nettoyage des parties en métal

Le moulin à café est un appareil composé de plusieurs matières. Et au nettoyage de chaque matière convient un instrument particulier. Pour les parties en métal, il faut utiliser un pinceau propre et sec avec des poils rigides. Mais avant tout, il faut veiller à maintenir lesdites parties à sec. Ensuite, utilisez le pinceau pour faire partir les grains de café bloqués dans le broyeur. S’il y a des rouilles, frottez jusqu’à ce qu’elles disparaissent… Enfin, vous pouvez faire tourner le moulin afin de faire sortir en jet les grains les plus têtus. Cette opération peut être répétée chaque fois que des grains se bloquent dans le broyeur.

Le nettoyage des parties en plastique

Après avoir nettoyé les parties en métal, vous pouvez passer à celles en plastique. Pour ce faire, il faut démonter le broyeur et extraire ces parties-là. Contrairement aux parties en métal, celles en plastiques peuvent être nettoyées avec de l’eau. Vous pouvez aussi les mettre au lave-vaisselle pour que ce dernier fasse le travail à votre place. Le plus important est que vous les nettoyiez jusqu’à ce qu’il y reste le moins de café possible.

L’étape de la revérification

Il est possible que malgré tout le soin que vous y mettez, des saletés échappent à votre vigilance. Pensez donc à réexaminer attentivement toutes les parties avant de remonter votre machine. Si les tâches sont décidées à rester collées à votre moulin, vous pouvez tremper du coton-tige dans de l’eau savonneuse et refaire le nettoyage. Finalement, cela devrait marcher… Par ailleurs, il est important de rester prudent et de ne pas laisser, ne serait-ce une goutte d’eau, tomber dans le broyeur. L’extérieur de l’appareil quant à lui peut être nettoyé avec des outils de nettoyage classique.

Le remontage du moulin et le test final

Si vous réussissez bien toutes les étapes précédentes, votre moulin devrait être prêt à fonctionner parfaitement. Lorsque vous remontez la machine, il est conseillé de la faire tourner d’abord avec du café basique afin de la roder. Ensuite, elle pourra reprendre son travail habituel et vous produira de bonnes tasses de café.

Avez-vous besoin d’un moulin à café ? Rendez-vous sur ce site de petits électroménagers.

Montre plus

Ana

En vérité, c'est un peu par hasard que j'ai lancé ce blog, mais je ne le regrette pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close