Uncategorized

Comment choisir son chocolat avec un café ?

Le café et le chocolat sont de parfaits compagnons, et il y a peut-être une raison scientifique à cela.

  • Qu’il s’agisse d’un morceau de chocolat sur le côté de votre espresso ou dans le café lui-même (comme un moka !), les gens aiment associer le chocolat et le café.
  • La principale raison pour laquelle le café et le chocolat vont si bien ensemble est peut-être le fait qu’ils sont tous deux des graines de plantes tropicales et qu’ils passent par un processus de production similaire.
  • Obtenez gratuitement notre tableau pratique (PDF) des meilleurs accords café et chocolat – cliquez ici.

Le chocolat se marie avec de nombreux types d’aliments et de boissons, mais il y a quelque chose de particulièrement magique dans son association avec le café. Comme le beurre de cacahuètes et la gelée, le café et le chocolat sont faits pour être ensemble. C’est probablement la raison pour laquelle il existe de nombreux desserts infusés au chocolat et au café et pourquoi le moka latte est devenu un choix de café si populaire.

La question est toutefois de savoir pourquoi le chocolat et le café vont si bien ensemble. Nous avons creusé pour découvrir pourquoi.

Le café et le chocolat sont tous deux issus de plantes tropicales.

Les excellentes capacités d’association du café et du chocolat peuvent s’expliquer par le fait qu’ils sont tous deux issus de plantes tropicales. Tous deux sont cultivés à environ 20 degrés au nord et au sud de l’équateur, dans une région connue sous le nom de « ceinture de haricots ». Cette région est ensoleillée et humide, et offre un environnement de croissance parfait pour ces plantes de café et de chocolat, ou plutôt de cacao.

Les « grains » de café sont dérivés d’un fruit ressemblant à une cerise qui pousse sur un caféier, un arbre à feuilles persistantes qui peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Le mot « grains » est entre guillemets car les « grains » de café sont en fait des graines. Vous dégustez donc les graines d’un fruit lorsque vous savourez une tasse de café.

À l’intérieur de chaque cerise, il y a généralement deux graines, que les producteurs de café cueillent au bon moment pour en extraire la saveur la plus délicieuse possible. Les graines sont ensuite prêtes à être fermentées.

Le chocolat provient d’arbres, plus précisément du cacaoyer Theobroma. Le cacaoyer, semblable au caféier, peut atteindre une hauteur de 10 mètres et produire de grandes cabosses ou fruits qui ressemblent beaucoup à de petits ballons de football.

Chaque cabosse contient de 30 à 50 graines, ce qui suffit pour fabriquer environ sept barres de chocolat au lait ou deux barres de chocolat noir. Les gousses sont récoltées deux fois par an. Les agriculteurs ouvrent les gousses à la main pour accéder aux graines qu’elles contiennent. Ensuite, les graines sont soumises au processus de fermentation (voir le point suivant). Vous trouverez plus d’information sur la fabrication du chocolat sur https://www.portail-du-chocolat.fr/ !

Le chocolat et le café ont une composition chimique similaire.

Maintenant que vous avez vu comment le café et le cacao sont similaires dans leurs origines végétales et leurs processus de production, il est temps de parler de leur composition chimique. C’est vrai, nous allons nous plonger dans les sciences pour cette question.

Le cacao et le café contiennent tous deux de la caféine, mais à des degrés différents. Ils contiennent également des antioxydants, dont on dit qu’ils ont des effets bénéfiques sur la santé. Pour être plus précis, le chocolat contient du magnésium et des bioflavonoïdes, tandis que le café contient des catéchines, un type de flavonoïde associé à des bienfaits pour la santé.

En outre, le cacao et le café présentent tous deux un large éventail de profils aromatiques différents. Le café contient plus de 1 000 composés aromatiques (c’est encore plus que le vin !), tandis que le cacao en contient plus de 600. Cela signifie qu’il doit y avoir un certain chevauchement entre ces deux produits, ce qui permet d’obtenir d’excellents accords.

Le goût des deux produits varie en fonction de leur origine ou de leur région de culture.

En discutant de leurs profils gustatifs, il convient de noter que les fèves de cacao et les grains de café ont un goût très différent selon leur région de culture. Par exemple, les fèves de cacao cultivées à Madagascar peuvent avoir un goût très fruité et acidulé, tandis qu’au Mexique, elles peuvent être plus terreuses et noisettées.

Chaque région a également ses propres méthodes de récolte et de traitement, ce qui contribue à la diversité des saveurs du cacao. L’Afrique, en particulier Madagascar et la Tanzanie (70 % des fèves de cacao du monde proviennent d’Afrique), le Mexique, Hawaï et l’Indonésie sont des régions remarquables pour le cacao.

C’est, osons le dire, exactement comme les grains de café. La saveur du café varie considérablement en fonction de l’endroit où il a été cultivé à l’origine. Ceci est dû aux conditions de culture (c’est-à-dire le climat, le sol, etc.) de cette région particulière, produisant ainsi un certain profil de saveur unique à cette région.

Les grains de café cultivés en Asie ont une saveur plus terreuse et herbacée, tandis que les grains d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud ont une saveur plus noisetée et caramélisée. Les grains d’origine africaine sont généralement les plus appréciés dans le domaine du café de spécialité, car ils ont tendance à offrir des saveurs plus complexes et fruitées.

Comment et pourquoi associer café et chocolat ?

Si quelqu’un vous demandait quel est le meilleur complément à une tasse de café, je suis presque sûr que la réponse serait le chocolat. Ou est-ce seulement nous ? J’espère que non, car si vous ne le saviez pas, le café et le chocolat sont des alliés parfaits. C’est pourquoi nous nous retrouvons si souvent à attraper ce morceau de chocolat lorsque nous faisons une pause café ou pourquoi les combinaisons café et chocolat sont si courantes dans le monde des desserts.

Associez-les et savourez-les

Vous pouvez trouver d’innombrables conseils et astuces sur la façon d’associer les aliments et les vins dans les livres et sur internet. Mais savez-vous comment réveiller, intensifier et peut-être même faire de votre chocolat préféré une « drogue » plus addictive ? Une tasse de café vient à la rescousse 🙂 .

Le café et le chocolat ont tous deux beaucoup de combinaisons de saveurs en commun – certaines d’entre elles mettent en avant des notes fruitées, tandis que d’autres – des saveurs intenses et légèrement amères. Par conséquent, la bonne combinaison de ces deux éléments peut ouvrir la porte à un tout nouveau monde de saveurs. Pour faire court, si vous voulez extraire les meilleures qualités de cette combinaison, vous devez opter pour des niveaux d’intensité similaires.

  • Un espresso et un chocolat noir. Une tasse d’espresso préparée à partir d’un mélange brésilien se marie parfaitement avec un chocolat noir à fort pourcentage de cacao. Un chocolat noir à 70 % peut être la solution, et tout ajout à ce chocolat rehaussera l’ensemble de la combinaison. L’amertume du chocolat est un complément étonnant aux notes chocolatées et de noix du café.
  • Café noir et chocolat pas si noir. Tout café de Sumatra peut être enrichi par un chocolat noir un peu plus « faible » que le précédent. La légère douceur du chocolat renforcera les notes terreuses et épicées du café de Sumatra. Le meilleur choix de café pour cette combinaison est le café noir traditionnel ou un Americano un peu plus long.
  • Café au lait et chocolat au lait. Le plaisir de l’après-midi ne sera pas aussi bon sans un café au lait et un chocolat au lait pour l’accompagner. Le fruité des grains d’origine unique, que je recommande pour le café dans cette association, et la douceur du chocolat au lait, aussi différent que cela puisse paraître, se complèteront de la meilleure façon qui soit.

Un mariage selon votre goût. Chacun son truc, comme dit le proverbe, et ces associations recommandées sont loin d’être des règles. Expérimenter avec des chocolats aux saveurs atypiques peut également donner de bons résultats et créer de petites habitudes agréables.

Les fèves en relation

La raison d’un lien aussi profond entre le café et le chocolat pourrait être le fait que les fèves de café et de cacao sont apparentées. Ce sont toutes deux des graines de plantes tropicales, toutes deux sont fermentées et séchées, toutes deux nécessitent un certain degré de torréfaction. La caractéristique qui les unit le plus est probablement leur saveur douce-amère. Tout comme les fèves de café, il existe 3 types de fèves de cacao :

  • Forastero. La fève de cacao la plus populaire et la plus utilisée représente environ 80-90% de la production totale de cacao et peut être reconnue par une saveur terreuse assez forte.
  • Criollo. Le plus rare, il ne représente qu’environ 3 % de la production mondiale de cacao. Cette fève se caractérise par un arôme fort, un faible niveau d’amertume et une grande qualité. Il n’est donc pas surprenant qu’elle soit assez chère et qu’elle ne soit utilisée que pour la fabrication des chocolats les plus fins.
  • Trinitario. Fait amusant – il s’agit d’un haricot hybride Forastero et Criollo, né après qu’un ouragan à Trinidad ait presque détruit la plantation de haricots Criollo au XVIIIe siècle. Le haricot Trinitario a un rendement élevé tout comme le Forastero et un goût raffiné tout comme le Criollo.

Les différences attirent » – une expression dont nous nous sommes tous lassés n’a aucune valeur ici, lorsqu’il s’agit de grains si semblables. Alors, la prochaine fois que vous aurez envie de quelque chose de sucré avec votre café, prenez un morceau de chocolat. Associez-le ou non, quand il y a tant de saveurs, vous êtes sûr de trouver un accord paradisiaque !

Comment associer le café et le chocolat ?

Saveur

Lorsqu’il s’agit d’associer le café et le chocolat, vous devez tenir compte des notes de dégustation dominantes de chacun. Comme nous l’avons mentionné précédemment, le café et le chocolat ont une gamme incroyable de profils de saveurs. Du fruité et de l’éclat au noisette et au terreux, votre café et votre chocolat auront des saveurs très différentes.

Qui se ressemble s’assemble

Comme dans le cas des vins, il en va de même pour le café et le chocolat. Si votre café a un goût plus délicat et fruité, pensez à un chocolat fruité pour l’associer (comme une barre de chocolat africain ou une fraise enrobée de chocolat). Si votre café est riche en notes de noix et de chocolat, optez pour une barre de chocolat aux noix ou un dessert aux noix et au chocolat comme le caramel.

Saveurs complémentaires

Si vous voulez quelque chose de plus intéressant en matière d’association café-chocolat, optez pour des saveurs complémentaires. Si votre café a une saveur plutôt sucrée, soyez audacieux et optez pour un mariage salé et chocolaté, comme une poignée de noix de cajou enrobées de chocolat ou une barre de chocolat noir salé.

Acidité

L’acidité du chocolat et du café peut varier en fonction de la façon dont ils ont été traités et de leur région d’origine. Il est donc utile de tenir compte de l’intensité du café et du chocolat avec lesquels vous travaillez lorsque vous les associez.

Si votre café est foncé et fort, envisagez un mariage plus léger, comme un biscuit aux pépites de chocolat ou un petit morceau de chocolat au lait, pour équilibrer l’intensité du café. En revanche, si votre café est léger en corps et en saveur, vous pouvez opter pour un mariage plus riche, comme une truffe au chocolat.

Texture

La texture est un autre facteur important à prendre en compte lorsque vous associez le chocolat au café. Le chocolat peut être lisse et crémeux, comme dans une barre de chocolat au lait, ou avoir une texture plus croquante s’il est fourré de noix ou de riz. Il existe également différents desserts au chocolat qui ont des textures différentes, comme les gâteaux, les scones ou les biscuits, dont vous devez également tenir compte lors de l’association.

La texture de l’aliment auquel vous avez affaire peut vous aider à déterminer la température de service idéale de votre café. Par exemple, si l’aliment est friable et ferme, comme dans le cas d’un biscotto au chocolat, envisagez un café chaud pour le tremper afin de ramollir le biscotto. Si le chocolat est humide et doux dans son profil de texture, comme dans un beignet, vous avez un peu plus de liberté et pouvez opter pour un café à la température de votre choix, comme un café glacé ou un latte chaud.

Montre plus

Ana

En vérité, c'est un peu par hasard que j'ai lancé ce blog, mais je ne le regrette pas !

Articles Liés

Close
Close